Alain 22 02 2014 006 c bis

Chers amis de Sauveterre, j’ai décidé de me présenter à nouveau à vos suffrages ce 23 mars 2014.

 Tout d’abord, je me présente à vous avec mes qualités naturelles qui me font aimer la vie sociale.

Je pense avoir l’expérience de la gestion dans une grande entreprise et une famille nombreuse (une mini-entreprise).

J’ai mené avec passion et ténacité un projet de restauration d’une belle maison familiale qui était un peu à l’abandon, ici à Sauveterre.

J’ai aussi l’expérience des rouages bruxellois où mes collègues de l’industrie du trafic aérien m’avaient fait l’honneur de m’élire comme président et de les représenter pendant plus de six ans dans les instances officielles où j’ai côtoyé les patrons d’Airbus, de Dassault et des grandes sociétés européennes.

Je pense aussi être en bonne santé physique (3éme au semi-marathon d’Oloron en 2012, dans ma catégorie) et intellectuelle. Je suis amoureux de cette ville, de son patrimoine, de son charme, de la gentillesse de ses habitants.

Ceci me donne la passion et la volonté nécessaires pour mener à bien ce nouveau projet Sauveterrien.

C’est pourquoi, après une bonne campagne des municipales en 2008 qui nous avait donné un score de 35 à 40%, j’ai décidé de repartir avec la liste «SAUVETERRE, AGIR ENSEMBLE» pour les municipales de 2014.

En effet, depuis 2008, le déclin du commerce et de l’emploi s’est poursuivi et notre constat de 2008 a été confirmé.

De plus, un clientélisme malsain et anti-démocratique s’est plutôt amplifié, conduisant une partie des habitants à la prudence, voire à la crainte vis-à-vis de l’équipe en place, quant à la possibilité d’un emploi local, d’un permis de construire ou d’un habitat HLM.

Pour toutes ces raisons, j’ai été renforcé dans mon engagement et j’ai pensé qu’aujourd’hui, les habitants de Sauveterre, mesurant notre persévérance et notre détermination, étaient prêts à nous faire confiance pour donner un nouveau départ à la ville et ouvrir de nouvelles perspectives pour nos enfants et les jeunes générations.

Non, nous n’avons pas le droit de leur laisser des dettes, une société en déshérence, sans emploi et sans espoir.

Rien n’est inéluctable si nous décidons de nous battre. C’est le sens de mon engagement et c’est celui de toute l’équipe « Sauveterre Agir Ensemble » : donnons un avenir pour Sauveterre, un avenir pour nos jeunes et une ouverture sur le monde de demain.

Ce défi nous voulons le relever avec vous tous pour que Sauveterre redevienne maître de son destin !

 

Alain Bourrez